51W0ZgXSZSL

Je suis un papillon, Vincent cuveler, illustrations de Sandrine Martin, Gallimard Jeunesse Giboulées.

Nous sommes en Allemagne avant la seconde guerre mondiale. Dans le jardin des Hoffmann voltige un magnifique papillon. C’est C'est lui qui raconte l’histoire : « «Je suis un papillon. Je ne vis qu'un jour. Mais j'ai de la chance car, cette journée, je l'ai vécue dans le jardin des Hoffmann…». Famille et amis sont réunis pour partager un repas. Tout respire le bonheur : une belle maison, un beau jardin, un potager soigné et une adorable fillette aux cheveux retenus en « papillon ». Evidemment, notre papillon tombe sous le charme de Clara et se pose sour son épaule

Le repas se termine sous le son d’un accordéon. On danse, on rit. Clara partage une tomate avec un copain. Quant au papillon, il s’envole peu de temps au-dessus d’un buisson d’aubépines et lorsqu’il revient : « les hommes venaient d’entrer dans le jardin en culottes courtes beiges et aux sourire mauvais ». Les coups de matraques entrèrent en danse, des gens tombent assommés et blessés, les autres sont terrifiés. Il y eut peu de temps pour le papillon à la vie éphémère mais suffisamment pour témoigner de cette période cruelle.

Texte et images fonctionnent  dans une belle harmonie, sobre et efficace. Et le papillon, témoin du drame qui se joue symbolise de manière légère la force du témoignage et laisse le jeune lecteur face à ses interrogations su ce moment dramatique de l’Histoire. La présence de la nature que symbolise le papillon porte aussi une réflexion sur les comportements humains destructeurs.                              

 

A recommander à partir de 8 ans

 

  

IMG_1469

 

 

IMG_1470

IMG_1471

IMG_1473

IMG_1474