Parolimage

21 septembre 2018

Le diable de Monsieur Waï

 

couvchabaslediable

Le diable de Monsieur Waï, Jean-François Chabas, Neuf Ecole des Loisirs

Un court récit, à la fois récit d’aventures, récit initiatique d’une saveur narrative très plaisante. 

 Kin et Jen vivent sur la petite île  de Yun, pauvres mais heureux. Un jour les parents, dans un total dénuement, mais qui aime profondément leurs nombreux enfants décident de confier les deux frères à Monsieur Waï, un commerçant qui vient régulièrement sur l’île pour vendre différents objets. Affolés, les enfants prennent la mer et arrivent dans une grande ville où il circulent en calèche pour rejoindre la maison de Monsieur Waï.  Tout est nouveau, tout est stupéfiant et tout est terrifiant. Celui-ci, pour un oui pour un non crie et insulte.  Seul Mademoiselle Fa reste impassible. Les enfants surnomment le terrible maître de maison « le diable de Monsieur Waï » Ils apprennent peu à peu des rudiments de service jusqu’au jour où ils découvrent, dans le jardin, Monsieur Waï en pleurs et devinent son terrible et douloureux secret .

 Avec de légères illustrations non dénuées d’humour, un texte enlevé, plein de rebondissements. Les deux  jeune frères sont très attachants, vifs et dégourdis? Les lieux de l’aventure ont juste ce qu’il faut d’exotisme pour nourrir l’imaginaire du jeune lecteur. 

Très réussi.

À recommander à partir de 8 ans.

 


01 septembre 2018

Cours !

 

 

 

Cours-

 

Cours ! Davide Cali, illustrations  Maurizio A.C. Quadrello, Sarbacanne

 « Je détestais l’école et les profs. Et je détestais les autre élèves. Tous. » Ce petit noir teigneux, a le pong vif. Pire, encore, quand  il intégrera l’école des blancs.

Un jour où il est convoqué avec un autre élève pour leur bagarre, il fut étonné d’entendre le nouveau proviseur demander : qui a commencé ? La suite sera surprenante . Le proviseur lui donne rendez-vous sur une piste de course à pied pour lui apprendre à contrôler son souffle. Ray finira par courir et même gagner des médailles. Son rêve était de devenir boxeur mais curieusement, il se prend de passion pour la littérature.En définitive ce petit noir rageur épousera le destin de Monsieur Chapman et deviendra, comme son mentor, professeur, puis proviseur.

Un album  sur la remédiation et sur la transmission. Cela aurait pu être moralisateur, édifiant et politiquement correct mais aussi bien  la construction narrative, que les illustrations nous livrent une oeuvre forte et positive sans artifice. Les planches et les vignettes proches de la B.D. rendent le récit dynamique.Dans la vie d’heureuses rencontres permettent  de sauver des vies de la détresse la plus sombre.

Une totale réussite.

A recommander dès 10 ans

P1060105

 

P1060106

 

P1060111

 

 

Posté par niurka à 14:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

26 août 2018

Il était une fois l'alphabet

 

 

il-etait-une-fois-un-alphabet

 

 

Il était une fois l'alphabet, Texte de Marcelle Marquet, illustrations de Souza Desnoyer, édition Chadeigne

Cet abécédaire n'est pas nouveau, c'est une réédition datant datant de 1951 et qui garde toute sa fraîcheur et sa beauté. C'est aussi un abécédaire original car il propose la découverte de l'alphabet sous forme d'un conte. Le propos est de se faire rencontrer les voyelles et les consonnes à travers une histoire d'amour.

Le texte plein de charme est servi par des illustrations joliment colorées, gaies, poétique et pleines d'humour.

En fin d'album des jeux sont proposés à partir de planches annexes.

Un abécédaire narratif, beau et ludique tout à la fois.

Un véritable plaisir à conter, à lire, à voir.

A recommander vivement dès 6 ans, ou avant ou après.

 

P1060099

 

P1060100

P1060101

P1060103

09 août 2018

ABC en relief

 

Abc-en-relief

ABC en relief, Pittau et Gervais - Edition  Les grandes personnes

Les abécédaires font partie du patrimoine de l’enfance et ne cessent d’inspirer les artistes y compris contemporain tant la voie leur est ouverte pour initier les futurs lecteurs à ce plaisir de découvrir les lettres et de leur assemblage pour construire ensuite une pensée.

Pittau et Gervais nous proposent un très joli volume de format carré. Chacune des lettres de l’alphabet est proposée sur un fond style « page de garde» joliment travaillé. En soulevant les pages, on découvre un pop-up  d’une simplicité très parlant et délicate qui laisse voir un animal ou un lieu ou un objet dont le nom commence par la lettre de ce qui apparaît en relief. C’est non seulement charmant mais l’enfant abordera cet apprentissage avec un plaisir certain.

 

 

P1060050

 

P1060059

 

P1060060

 

 

 

 

 

 

15 juillet 2018

Cabane littéraire pour la jeunesse itinérante

 

9075df_f22733d54fe24059afa85768f460e5b5~mv2_d_5184_3888_s_4_2

9075df_302f92a11558413183c5c4bf49970981~mv2_d_3888_5184_s_4_2

9075df_14fc73eea4a24e4c9d4b4f3b56396fee~mv2_d_3888_5184_s_4_2

9075df_63865b5e273441cdaf9596d54751f160~mv2_d_5184_3888_s_4_2

 

                                                                                 momesetmerveilles.wixsite.com/site/about1

Posté par niurka à 09:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]


09 juillet 2018

Les murs bleus

 

9791096935079-165x250

 

Les murs bleus, Cathy Ytak - Le Muscadier Rester vivant

 Le roman de Cathy Ytak aborde de manière subtile deux sujets qui pourraient apparaître dissonants  et pourtant leur croisement donne sa force au récit.

Antoine, un ancien d’Algérie, témoin de la sale « besogne » commise par certains et par d’autres à leur corps défendant, va commettre l’irréparable : déserter. Condamné à mort, ravie fera une parenthèse de 7 ans avant d’être amnistié. Il réussit à prendre un bateau qui le conduira au Brésil dans le Sertäo,, la région la plus pauvre du pays.  Sa vie est bousculée mais il y trouvera un refuge qui lui permettra de vivre. Après l’amnistie, il décide de rentrer en France accompagné d’un petit garçon brésilien  qu’il va tenter de faire opérer pour lui éviter une cécité totale. L’opération réussie, il décide, finalement,  de retourner au Brésil avec Loirinho. A l’aéroport Jerusa les attend. Elle savait qu’Antoine reviendrait.

L'interférence des histoires personnelles et de l’Histoire fait de ce roman, à l’écriture limpide, une source de réflexion, humaine, historique et politique. Mais  Cathy Ytak, évite tout manichéisme et tout misérabilisme mais aussi toute soumission. Sans doute, les références historique ne sont pas évidentes, mais, accompagné ou non, le lecteur intéressé pourra s’orienter vers une recherche documentaire personnelle s'il en éprouve le besoin..

Beau roman grave douloureux mais finalement optimiste. A recommander pour tous à partir de 16 ans.

Posté par niurka à 21:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

01 juillet 2018

L’art de ne pas être des moutons

 

 

9791096935086_h180

L’art de ne pas être des moutons, Christophe Leon - Lemuscadier Rester vivant Nouvelles

 

Cette petite édition est sensible aux questions écologiques mais le traitement qui en est fait est toujours porté par une écriture qui rythme un  récit aux résonances fortes mais sans lourdeur.

Ici, nous avons affaire à deux histoires parallèles, mais qui se croisent

Yvon admire son père, un paysan fier de son métier, de sa réussite. C’est un gros propriétaire terriendont les récoltes ont fait sa fortune, d’autant que l’emploi des pesticides de manière intensive accroît le rendement. A part cela, il aime la chasse et souhaite partager son plaisir avec son fils. Un fusil de chasse lui est offert, un super Poser Zolte12/76, pour ses quatorze ans. Son baptrème de chasse fut une épreuve difficile et tout en admirant son père, Yvon, se pose des questions. Son père reste droit dans se bottes. Mais, un jour, Il se sent mal, très mal. Les analyses signalèrent un taux de pesticides dans son sang dix fois supérieur à la normale ! Yvon fut donneur de sa moelle épinière pour sauver son père.

Quant à P’tit Louis, il connut un parcours différent. Son père est ouvrier et fait les trois huit. De quoi laisser P’tit Louis libre de vagabonder presque à sa guise. Le maire de la ville souhaite créer un parc d’attraction et des commerces. Il lui faut un terrain. Un bois qui ne sert à rien au père d’Yvon conviendrait et l’affaire va être conclue. Ce terrain est une zone humide et les écologistes ne l’entendent pas de cette oreille. Ils occupent le bois. P’tit Louis en profite pour y faire un tour. Il aime l’ambiance, il aime les gens, il aime toutet particulièrement une jeune militante. Mais les gendarmes sont dépêchés sur place et cela se termine par une intervention violente des forces de l’ordre. Une petite réplique de La ZAD nantaise. P’tit Louis finira par être embarqué.

Un écriture limpide, efficace, non dénuée d'humour. On suit avec empathie l’histoire croisée de ces deux garçons qui font l’expérience, chacun à sa manière, des carences écologiques, productivistes et commercialeset et des violences qui en découlent..

 

A recommander dès 12 ans

 

02 juin 2018

L'abécéfaire

 

612krfcGWHL

L'abécéfaire, Ruth Kaufman / Raquel Franco, illustration de Diego Bianki, Rue du Monde

 

Un abécédaire à la fois ludique et dynamique. Ici, on fait vivre les lettres à partir d'un mot et on le contextualise dans le mouvement. Les illustrations sont là pour évoquer les actions diverses qu'inspirent le mot, toujours dans l'humour et la convivialité. Par exemple, à partir du D, en lettre d'imprimerie et cursive, il est proposé le mot DANSER, ce qui donne :

danser une chorégraphie, danser en sautant, danse tendrement, danser la salsa, danser joue joue contre joue, danser pour faire la fête...Le tout savoureusement illustré par des figurinenet qui dansent, justement;

Une belle invitation pour apprendre les lettres, les mots, la vie. Un vrai régal de lecture dans laquel l'enfant plongera avec délice. Un abécédaire très réussi.

 

P1050989 (1)

 

Posté par niurka à 15:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

18 mai 2018

Regarde

 

Regarde

Regarde, Corinne Dreyfus, Seuil Jeunesse

Un album qui invite l’enfant à une promenade dans le jardin. Une première journée pour découvrir observer, s’interroger, admirer et partager des moments de vie dans le jardin qui recèle toute une vie et tant de beauté.

Tôt le matin, une invite et l’enfant est invité à regarder un monde sans doute insoupçonné. La promenade est loin d’être passive puisque il est invité à tout un jeu gestuel et vocal qui ravira  le jeune lecteur.

Merveilleuse découverte au trait pleine de finesse, servi par une palette de couleur aux beaux effets de surprise et puis une mise en page inventive et délicate. On se promène, donc, lentement, doucement, en prenant le temps de s’arrêter et ce rythme donne tout son charme à ce bel album.

A recommander dès 2 ans

 

P1050980

P1050981

 

P1050983

 

 

 

 

Posté par niurka à 16:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

29 avril 2018

Le rocher de Roger

 

téléchargement

 

Le rocher de Roger, Jean Leroy, Marie-Anne Abesdris - De La Marinière Jeunesse

Sur la plage, trois enfnats s'amusent, l'un deux aime son rocher qu'il retrouve pour lire;

« -Salut Roger ! T’es encore avec ton caillou ?

   - C’est pas un caillou, c’est un Rocher ! »

En effet, Roger est adossé à un rocher, un livre entre les mains.. « Le rocher a une tête d’homme et semble lire par-dessus son épaule".  Toutefois, Roger veut prouver qu’il peut aussi jouer au ballon avec son ami le rocher. Puis lassé, il abandonne le ballon pour lire à nouveau. Mais, peu de temps après, son copain court vers lui : la mer est montée et ils sont prisonniers de l’eau ! Vite, vite, il faut monter sur le rocher. Et que pourront-il faire sur le rocher en attendant la marée basse? Lire un histoire, bien sûr.

 Un album joliment dessiné. Les personnages sont expressifs et l’hommage donné à la lecture est à la hauteur du texte simple et bien rythmé.

A recommander dès 5 ans

P1050970

P1050965 (1)

P1050968