40788


Le Carnet Rouge, Benjamin Lacombe, illustré par Agata Kawa –Seuil Jeunesse

Dans ce bel album, l’auteur évoque l’enfance du jeune William Morris qui à la mort de son père rentre au collège de Marborough pour se préparer à la prêtrise.

Mais William, enfant solitaire et rêveur, passe son temps à dessiner. Le spectacle de la nature est pour lui l’unique source d’inspiration. Blotti, sous les frondaisons de la forêt, il écoute le bruissement des feuilles et les crissements des grillons. Puis, il transcrit sur son « carnet rouge, ses impressions et y dessine des entrelacs, des arabesques, quelques silhouettes d’arbres, des insectes, des oiseaux, des fleurs.

Un jour, un professeur exaspéré par son manque de travail, lui confisque le carnet, que son père lui avait offert. William quitte le bureau du censeur les larmes aux yeux.

Cependant, le professeur Brody avait pris connaissance du travail de l’enfant et en fut impressionné. Il propose un pacte à l’enfant : il s’acquittera des ses lectures scolaires et il pourra dessiner.

De ce jour, William prend plaisir aux livres qui lui sont proposés et peut à nouveau remplir de dessins et de poèmes son cher Carnet Rouge.

Il sait déjà qu’il ne sera pas prêtre mais aidera les gens à s’ouvrir à la beauté du monde. En effet, outre son activité artistique, il fut connu pour son implication totale pour la défense de l'art, de la culture et de la justice sociale.

Un beau texte et des illustrations qui rendent hommage à ce peintre britannique « art nouveau » avec beaucoup d’élégance. Les fonds de page, leur composition, le travail de la couleur, tout est, ici, raffiné et délicat. C’est vraiment beau .

A recommander pour tous dès 9 ans.