Ruian-expre

 

 

Russian Express, Allain Bellet - Le Muscadier Rester vivant

Un roman traité d’une écriture nerveuse et efficace..

Nous sommes à Moscou. Le jeune Youri Serkovitch, recherché par la police vient de lui échapper. Enfant des rues, abandonné par sa mère, vivant de trafics, il veut à tout prix fuir. Il fonce vers la gare. La seule solution, pour lui, est de prendre le Transsibérien et tenter de retrouver à Irkoutsk.une mère hypothétique qui l’a abandonné lorsqu’il  était enfant . Mais c’est sous les wagons que Youri fera le trajet durant de  longues heures jusqu’au moment où, au cours d’une halte, il pourra se réfugier derrière les bagages d’un couple de français.

Nous partageons, ensuite, le voyage des uns et des autres.La bande Tetiankov qui poursuit le jeune fugitif est un épisode mouvementé du trajet mais une jeune ouvrière et la policière chargée de la surveillance du wagon13 sauvent le garçon des griffes des poursuivantes mafieux et police. En fin de parcours aura-t-il trouvé en la policière une mère adoptive ?

Le récit se déroule entre jour et nuit, entre la vie des voyageurs, les paysages d’une Sibérie mélancolique qui défile. Un récit sous forme de polar, bien rythmé qui montre de façon originale que savoir désobéir est un gage d’humanité.

Petite critique : les apartés sur les périodes soviétiques et/ou post soviétiques me semblent plaqués venant de l’enfant. Mais le récit conviendra bien aux lecteurs, par un style vif, précis et paré d’un certain exotisme, celui de la Sibérie et des personnages qui voyagent dans l’étrangeté du train et de ses habitudes de vie.