100_____le_chat_en_allait_seul_1330


Le chat qui s'en allait tout seul
, Rudyard Kipling - Le Sorbier

Ah ! Les histoires comme ça ! Un plaisir sans cesse renouvelé, surtout lorsqu’on fait appel à plasticienne aussi talentueuse que May Angeli.

C’est vrai qu’on ne se lasse pas de lire et de relire ces Histoires dont la langue savoureuse toute de poésie et d’humour enchante toujours le lecteur (grand ou petit !)

En voici un extrait :

“Là-bas, dans les forêts sauvages et humides, tous les Animaux sauvages se rassemblèrent pour mieux voir ce feu qui brillait dans le lointain. Qu’est ce que cela voulait dire ?

Alors Cheval Sauvage frappa le sol de son sabot sauvage :

— Ô mes Amis, et vous, aussi mes Ennemis, pourquoi l'Homme et la Femme ont-ils fait cette grande lumière au fond de cette grande Grotte ? , Quel mal en résultera ?

Chien Sauvage leva le museau sauvage, renifla l'odeur du mouton rôti et dit :

— Je vais monter voir, inspecter et rapporter car je crois que cela est bon Chat, viens avec moi !

— Que nenni ! dit le Chat. Je suis le Chat qui s'en va tout seul et pour moi un lieu en vaut un autre. Je n'irai pas.

— C’en est fait de notre amitié, dit Chien Sauvage qui se dirigea en trottinant vers la Grotte.

Il n'était pas encore bien loin quand le Chat se dit : « Pour moi un lieu en vaut un autre. Pourquoi n'irais-je pas inspecter aussi ? Si j’en ai envie, je n’aurai qu’à revenir. ? » Aussi suivit-il Chien Sauvage à la trace, tout doucement, sans faire un bruit, et se cacha pour écouter. “

Ce qui frappe dans cette version ce sont les gravures sur bois de May Angeli qui sont autant de tableaux qui jouent des couleurs, de leurs superpositions, avec un travail du trait à la fois subtil et vigoureux.

C’est tout simplement très beau.

A recommander pour tous dès 6 ans.

Niurka Règle